Un essaim peut en cacher un autre !

Partagez !

Nouvel essaim, dès le lendemain (vendredi 7 avril 2017), dans un jardin privé, à Antony (92) !

Les apiculteurs ApiCit ont été prévenus ce matin vers 11h, pour un essaim déjà constitué, tout calme, accroché sur un banc. Il devait être là depuis la veille, peut-être profitant des mêmes conditions propices que pour Le Premier (cf article).

La nuit fut fraîche, il faut agir.

 

de dos
de profil

 

 

 

C’est un petit essaim, en deux parties. Très vraisemblablement un essaim secondaire.

Aurait-on donc raté cette fois encore le primo-essaimage ? Ou peut-être le peuple migrant est-il réduit du fait de la précocité de la division (les mâles commencent à peine de naître…) ?

12h. Une belle journée ensoleillée. Malgré l’ombrage frais de la maison sur le jardin, il fait relativement chaud maintenant.

Afin de limiter son éventuel départ spontané vers l’emplacement définitif, l’essaim est aspergé d’un peu d’eau.

détail de l essaim

 

Il est ensuite brossé doucement dans une ruchette à cadres cirés. Le banc, lui, est enfumé généreusement dans le but de masquer le marquage chimique de l’essaim.

 

Les abeilles y avaient commencé des amorces de cire. D’impatience, elles s’apprêtaient à construire leur nid sur place ?!

 

La reine est sans aucun doute enruchée, les ouvrières battent le rappel avec ferveur.

 

Quelques pressions à l’enfumoir et le couvre-cadre est glissé progressivement sur la ruchette, puis le toit apposé. Pour assurer le retour de toutes les forces vives, la ruchette est laissée in situ, au moins jusqu’à la tombée de la nuit, avant un transport à plus de 3 km…

 

Vidéo de l’opération :

 

NB : Le temps des abeilles n’est pas toujours compatible avec celui des hommes. Lors de vos cueillettes d’essaim, veuillez respecter les abeilles et leur rythme : attendez le retour de tout le peuple dans votre piège ! Ce afin d’éviter le triste gâchis du paquet d’abeilles orphelines…

Partagez !

Un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *